Terra Medoca Vendays Montalivet

Création d’un sentier d’art environnemental

 

 

Cheminements artistiques avec point de départ un globe terrestre qui font le lien entre les différents milieux, biotopes, paysages et univers d'une commune, d'un biotope...

 

Des les forêts, en milieu dunaire, en passant parles marais, jusque dans les bourgs. 

 

Enrichissement progressif des sentiers avec des œuvres permanentes et temporaires.

 


Ville de Vendays-Montalivet

 

Commune partenaire et soutien de ce premier sentier d’art environnemental Terra Medoca.

 

http://www.vendays-montalivet.fr/


Invitation à venir découvrir une terre par endroits méconnue. Entre les plages touristiques et les terres viticoles, le Médoc offre des paysages différents, des biotopes variés.

Installation d'œuvres, art plastique, photo, art éphémère, art brut, land art, art environnemental en lien ou en interaction avec l’environnement naturel et/ou culturel dans lequel elles sont installées, pour sensibiliser à leur protection.

Installations permanentes, tempo- raires ou éphémères d’œuvres d’art dans des espaces publics, accessible à tout le monde sous forme de sen- tiers d’art environnemental en littoral médocain, balisés par des globes ter- restres Terra Medoca.


Un globe Terra Medoca

Un globe d'environ 1m50, magnifié par un artiste, fabriqué par l'entreprise Lalou-Multi au Verdon-sur-Mer, à partir d'une résine écoenvironnementale marque une entrée du parcours, en bordure de l'océan.

Cette œuvre est participative. Le globe est destiné à interroger sur la part de responsabilité de l’homme dans la dégradation de notre terre, à alerter, voire à donner envie d’agir. 

La conception du globe Terra Medoca est réalisée conjointement entre Aléa et Lalou-Multi.  

Un festival art in situ

Des œuvres, commandées à des artistes, sont d'abord installées pendant le Festival Marée basse art in situ, en été, et sont ensuite installées dans le parcours Terra Medoca, de manière permanente ou temporaire.

Cette sélection permet un enrichissement progressif du parcours et une dynamisation de l'écosystème art et environnement.

 

des ateliers participatifs

A travers des ateliers art et environnement via le programme J’M Mon Littoral portés par Aléa, et en partenariat avec d’autres associations locales, auprès des écoles, de tous les publics, y compris en période estivale pour sensibiliser les touristes aux enjeux écologiques et à leur impact sur ces milieux, pour qu’ils ne soient pas seulement consommateurs d’un territoire.

Les créations seront exposés pendant le festival.